Paco y la luna

quentin nedelcu guitariste lyonnais de flamenco

Un conte interactif pour emmener
les enfants en Andalousie

La Cie Anda Jaleo

Devant un concert de Flamenco, la réaction des enfants est surprenante. Ils sont bouche bée face à la danse, sont parfois surpris par la puissance du chant, ont envie de taper des mains quand ils voient les « palmàs » et sont très sensibles aux nuances et aux changements de rythme. En revanche, le contenu et les lieux de concerts ne sont pas toujours adaptés à un jeune public…
C’est pourquoi nous avons créé ce spectacle pour jeunes spectateurs, tout en gardant les saveurs originales de cet art.

Le Flamenco, un monde d’adulte ?

Une danse rythmée et gracieuse, des musiques envoûtantes, un chant puissant et profond… Comment faire découvrir la  culture flamenca à des enfants ? C’est une musique, qui s’éveille souvent à des heures tardives dans des lieux inadaptés à la  présence des enfants. Elle n’évoque parfois pour les spectateurs que la peine et la tristesse mais elle regorge de vitalité et de chants joyeux.

Comment présenter cette musique à des enfants
sans la dénaturer ?

Le Flamenco étant une culture, plus qu’une musique, il est impossible de lui ôter sa fierté si caractéristique. Son chant évoque des scènes de la vie quotidienne ; tragiques, drôles, poétiques, surréalistes… Nous avons à coeur de présenter un spectacle authentique aux enfants, donc de puiser dans le répertoire traditionnel des paroles. Il suffit alors de choisir parmi les textes les plus légers… Il n’est pas question de créer des chansons « rigolotes » sur des accords de Flamenco mais de présenter une véritable interprétation par le biais d’une petite histoire.

Un conte ou un concert ?

Sur scène, nous faisons notre métier de musicien. Cependant, contrairement à un concert, une conteuse introduit le spectacle et ponctue les interventions musicales. Il s’agit là d’une véritable histoire dans laquelle le Flamenco a toute sa place.

la compagnie de théâtre de flamenco anda jaleo

Synopsis

C’est en compagnie du petit Paco que nous partons en Andalousie. Un soir qu’il rentrait chez lui, la lune, qui éclaire habituellement son chemin, s’est brusquement obscurcit. Pour la raviver, il va devoir demander l’aide de son amie musicienne et danseuse.
Le soutien du public lui sera alors indispensable pour y parvenir… Tout au long de son aventure et de ses rencontres, les enfants sont plongés dans cet univers espagnol où la musique est indissociable de l’histoire.Une conteuse, chargée de la narration, fait apparaître au fil du spectacle : Paco, le guitariste de Flamenco et Maria sa meilleure amie qui a plus d’un tour dans son sac. En effet, Maria possède plusieurs dons : elle sait faire des « palmas », elle joue du « cajón » avec sa chaise incroyable et danse grâce à ses souliers magiques… Les enfants sont donc amenés à découvrir les différentes disciplines dont est composé le Flamenco et se familiarisent aussi avec le vocabulaire propre à cet art.

L’esthétique

A la manière des autres spectacles de la Cie, nous privilégions une esthétique sobre et épurée mais suffisamment forte pour permettre l’évasion.
Dans ce spectacle, les lumières sont le décor ; ce sont elles qui évoluent au fil du conte. Afin de permettre une plus grande adaptabilité du spectacle dans divers lieux (intérieur et plein air), nous avons construit un castelet dans lequel le ciel est représenté. Ainsi, l’attention du public se focalise sur ce repère où la lune, le ciel et les étoiles sont symbolisés. Deux univers occupe la scène : d’un côté un théâtre d’objet avec notre castelet, et de l’autre, la musique flamenca incarnée par les

la compagnie de théâtre de flamenco anda jaleo

En sortant de scène

À l’issue de la représentation, nous restons à l’écoute des éventuelles questions que les enfants voudraient nous poser sur ce spectacle et sur notre métier en général. Nous pouvons également présenter en détail l’instrumentarium. Nous aimons beaucoup échanger avec nos spectateurs (petits et grands) sur le contenu du spectacle et sommes toujours curieux de recueillir leurs impressions.

quentin nedelcu guitariste lyonnais de flamenco

Et pour le travail en classe?

Voici quelques pistes de préparation avec la classe – en amont de la représentation – qui permettront de satisfaire la curiosité des enfants :
L’Espagne, notions de géographie, nord/sud etc…
La musique acoustique/amplifiée : sonorisation des voix et amplification électrique des instruments, volume sonore, risques auditifs…
Le concert : expérience sonore, événement collectif, social et populaire…
Les instruments et outils utilisés : guitare, cajón, micros, appareils de sonorisation…
Le mélange/la rencontre des cultures (judéo-arabo-chrétienne en ce qui concerne le Flamenco)
L’astronomie et les phénomènes d’éclipses

Durée du spectacle :
Environ 40 minutes.

Pour quel âge ?
Nous nous adressons aux enfants de 3 à 8 ans.
En revanche, les parents apprécient le spectacle autant que les petits.
Sur scène :
– Une conteuse – chanteuse
– Un guitariste
– Une danseuse – percussionniste

Des extraits du spectacle ainsi que les prochaines dates sont disponibles sur le site internet :
www.andajaleo.org

Distribution
Écriture : Federico « el Ladron » et Mathilde Ménager
Décor : Federico « el Ladron », Adrien Richard et Mathilde Ménager
Conte : Mathilde Ménager
Danse : Maria Gasca
Guitare : Quentin Nedelcu
Lumières : Aurélia Gonthier
Photos : Aurélia Gonthier et J-F Ménager

Contact
Cie Anda Jaleo
c/o CCO – 39 rue Courteline 69100 Villeurbanne
diffusion.andajaleo@gmail.com
Tel : 06 59 41 78 57