Deixa Gingar

Que l’on soit en hiver ou en été, c’est un pays entier, de la taille d’un continent, qui est sous le soleil. Une énergie qui sort de la terre et qui passe par les corps de ceux qui l’habitent, s’extériorise par des sourires et par la détente, mais aussi dans la force d’un peuple qui lutte quotidiennement. C’est par la musique que beaucoup de Brésiliens ont exprimé l’expérience complexe, intense, mais aussi unique, de vivre dans cette partie de l’hémisphère.
Quentin et Bruno, avec le respect de cet univers sacré, transmettent l’exigence technique que demande un tel travail, et, au delà de cet aspect, portés par la passion de ce pays tropical, nous transportent aux quatre coins du Brésil.
                  Ils font bouger les anches avec le forró, le baião et le coco : trésors conçus par les peuples simples qui donnent vie aux arides terres <<sertanejas>> dans le nord-est du pays.
Ils descendent au sud-est, et plus précisément à Rio de Janeiro pour explorer l’univers bohème carioca et ses nuits les plus chaudes au son des plus pures sambas. Encore là-bas, ils visitent Vinicius de Moraes et toute la bourgeoisie de la cité merveilleuse, qui apporta au monde la magie et la légèreté de la Bossa Nova.
Ils rendent également hommage à la belle fusion entre les peuples du sud-est et du nord-est, traduit par la jeunesse de ces régions sous la fraîcheur du « samba reggae » et des afoxés.
Ils ne laissent pas non plus de côté les admirateurs de la musique brésilienne aux influences européennes, en apportant de belles valses brésiliennes pour le plaisir des auditeurs attentifs et des danseurs timides.
De la bonne musique, à écouter, danser, prêter attention, et au final, simplement se laisser emporter. Quentin et Bruno sont comme à la maison et font tout le monde se sentir ainsi, comme le veut la tradition brésilienne. Vous pouvez entrer, la fête est à vous !